logo booking

Le ministère de l’économie vient d’annoncer le lancement d’une procédure à l’encontre de la plate-forme de réservation Booking.com. Dans sa ligne de mire, la clause de parité tarifaire : Booking.com interdit aux hébergeurs de proposer leurs locations à un prix différent sur la plate-forme que sur d’autres annuaires ou même sur leurs propre sites internet. Un vrai problème pour les propriétaires de gîtes et de chambres d’hôtes qui veulent proposer des prix plus bas sur leurs sites web et échapper ainsi aux commissions prélevées par Booking.com.

Cette procédure par contre ne remet pas en cause d’autres clauses de Booking.com comme l’obligation de proposer autant de chambres ou de gîtes à louer sur booking.com que sur sont propre site web ou le fait que l’entreprise prend le contrôle de la visibilité des hébergements sur Google.

Cette procédure est une bonne initiative qui vise à rééquilibrer un peu la relation entre les propriétaires de biens à louer et le géant de la réservation, nous suivrons donc attentivement son déroulement…